Capture

 

Au Comité Technique du 12.10.2017, la collectivité a choisi de passer en force et de supprimer un jour de congé aux agents du CD 78 en 2018.

Nous vous livrons ici quelques informations sur les échanges que nous avons pu avoir en instance et le hold up d'un jour de congé décidé par la collectivité...
 
Au Comité Technique, nous avons défendu le maintien de nos droits avec divers arguments et approches :
- sur le fond : la reconnaissance dû aux agents, les congés mérités, le principe de modernité et d'évolution de la société qui devrait tendre vers la réduction du temps de travail et non l'inverse... 
- sur la forme : l'aspect inique de supprimer 1 jour de congé dans des périodes de tensions, de réorganisations tout azimut, de processus de fusion, d'externalisation etc.etc 
- sur les bases juridiques, arithmétique : tous les calculs RH arrivaient à une base de 1600 H puis 1607 H de temps de travail, pourquoi soudainement le calcul ne serait plus bon ?? 
   Nous avons ressortit un écrit de l'ancien DRH, M.COLLING, aux managers en 2010 qui montrait que nous faisons 1607H avec nos droits actuels. 
   Nous avons démontré mathématiquement qu'avec leur calcul nous ferons plus de 1607h ...
 
Rien n'y a fait, le DGS M. CABANA nous a même dit que personnellement il aurait été pour supprimer les 3 jours exceptionnels (jours dits du président) et des jours de sujétion...  mais qu'en s'appuyant sur un rapport de la cour des comptes il "devait" supprimer 1 jour, ce qu'il fera donc quoi que l'on dise et vote...
Petite précision : ce rapport ne nous a pas été transmis par la collectivité...
 
Nous lui avons alors demandé d'engager une réelle négociation sur les modalités de mise en oeuvre de la décision qu'il souhaite nous imposer pour le faire avec intelligence dans l'intérêt de tous.
Nous avons soutenu par exemple la proposition d'un étalement du temps de travail supplémentaire (par exemple 1 ou 2 mn de travail en plus par jour) pour ne pas rogner sur les congés. Il a refusé.
Nous avons également proposé l'octroi d'un jour de sujétion supplémentaire qui aurait permis de compenser l'impact négatif pour une partie du personnel. Il a refusé.

Nous avons alors demandé à ce que des avancées sur le temps de travail soient étudiées.
Cela n'a pas été possible, nous avons néanmoins remis des propositions d'améliorations (cf. pièce jointe).

=> Propositions CGT Amélioration Tps travail CT 12.10.2017.pdf

Au final, les représentants CGT ont votés CONTRE et le Comité Technique a émis un avis défavorable à la suppression d'un jour de congé...
mais le DGS a précisé que même si le vote était unanimement contre, il ne reviendrait pas sur sa décision, la collectivité passe donc en force et supprime à partir de l'année 2018 l'un de nos jours de congé...

Le cynisme institutionnel n'était pas en vacances ce jeudi 12 octobre 2017...
Nous restons mobilisés et force de propositions pour défendre nos droits et le temps de travail...

Documents associés :
- Propositions CGT Amélioration Tps travail CT 12.10.2017.pdf